Mlle Angel Liahu Kumu Elabu
Share on facebook
Share on twitter
Share on whatsapp

MlleJe réponds au nom de Mlle Angel Liahu Kumu Elabu, j’ai 37 ans, je suis sympathisante au centre de formation de Kinshasa. J’ai connu l’Eglise Messianique Mondiale par l’entremise de Frère CHRISTIAN sympathisant de cette Eglise. Les difficultés que j’avais à cette époque étaient celles de conflit familial.

J’étais en conflit avec ma mère, un petit frère et ma tante maternelle au point de ne pas se parler. Une autre  tante maternelle qui m’a élevée m’a chassée de la maison que j’occupais et y a placé un locataire. C’est ainsi que j’ai commencé à cohabiter avec une amie.

Quand je suis arrivée à l’EMM, le missionnaire qui m’a reçue, m’a orientée de :

-recevoir 10 johrei par jour ;

-faire la réflexion profonde ;

-acheminer les gens à la porte de l’Eglise ;

-disposer d’un potager à domicile ;

-faire le nettoyage à domicile ;

En accomplissant  ces orientations, ce conflit a disparu. La tante maternelle m’a appelée elle-même pour me demander de regagner la maison. L’harmonie est revenue entre moi et les autres membres de la famille.

L’expérience que je veux partager avec vous est en relation avec la pratique de sonen.

J’ai 7 familles que j’accompagne. Parmi elles, celle de Mlle PRICI. Son fils de un an  est tombé malade. Il  souffrait de l’anémie et du paludisme. Sa mère qui était guérie de sa maladie par la pratique de sonen  lui a parlé de l’EMM.

C’est ainsi qu’elle est venue chez moi avec son bébé. Quand elle est arrivée je me trouvais à l’intérieur de la maison. Je l’ai vue accompagnée d’une autre femme derrière elle. Quand elle est entrée dans la maison avec son bébé, je lui ai posé la question de savoir pourquoi la femme qui les accompagnait est restée dehors. Elle m’a répondu qu’elle n’était accompagnée par personne. En faisant la pratique de sonen, j’ai vu cette femme qui était restée dehors, avec un couteau à la main, s’éloigner, allant jusque dans la parcelle voisine. Quand Mlle PRICI est sortie de la maison, cette femme les a suivi et a disparu.

 Quelques minutes après, j ‘ai eu un songe où l’esprit de cette dame est venue se présenter en disant : «  je m’appelle Mireille, je suis déjà décédée,  j’ai été amie intime à Mireille. On partageait la vie ensemble. Quand je suis tombée enceinte, Mireille m’a donné un produit pour que j’avorte, sous prétexte que je ne pouvais pas mettre au monde avec le Monsieur qui était auteur de la grossesse.

A cause de cela, ma situation s’est compliquée et j’ai été hospitalisée. Ma mère et PRICI prenaient soins de moi à l’hôpital mais malheureusement  je suis décédée. PRICI est restée avec mon argent et mes habits. Si je suis décédée c’est par ce qu’elle m’avait conseillé de prendre les médicaments pour avorter et elle est restée mettre au monde avec le même Monsieur qui m’avait rendu aussi grosse. Je voulais tuer cet enfant qu’ils ont mis au monde. Ta prière m’a empêché de le faire. Dis-lui tout ce que je viens de te raconter, qu’elle te suive à l’Eglise afin qu’elle soit sauvée et moi aussi je sois sauvée ».

Je n’ai pas eu la faciliter de  rencontrer PRICI pour lui raconter tout cela. Après quelques jours Mireille est apparu en songe pour me demander d’aller faire le nettoyage dans la maison de PRICI. Après avoir fait ce nettoyage, j’ai raconté tous ces faits à PRICI. Elle n’en revenait pas. Elle était émotionnée au point  de pleurer et elle m’a demandé si j’étais prophétesse. Elle a dit « tout ce que tu viens de raconter est une vérité ».

Je l’ai orientée de faire la réflexion profonde et elle l’a fait. Elle a compris la véritable cause de ses souffrances. Son fils est déjà guéri et elle est candidate à la prochaine initiation.

A travers ce miracle j’ai compris que les souffrances sont la manifestation de nos ancêtres. Et qu’il est temps d’apporter  le MESSIE Meishu-Sama à l’humanité qui a tant besoin de lui à cette époque.

Mon compromis est de devenir membre pour continuer à participer au salut de l’humanité.

Leia também: