Bitadi Zena

BitadiJe me nomme Bitadi Zena, sympathisante au johrei center de Mokali. J’ai 29 ans d’âge. J’ai été acheminée à l’EMM au mois de mars dernier par une cousine, Mlle EVE, sympathisante  dans cette Eglise.

Les causes de mon acheminement furent la maladie de chiques. Je suis issue d’une famille pauvre où les besoins élémentaires de se nourrir et se vêtir étaient au-dessus de nos moyens. Mais par la grâce divine je me suis mariée. Mon mari n’avait pas assez d’amour envers moi. M’offrir de l’argent était un sérieux problème. Même en cas de maladie il ne me venait pas en aide comme il se doit.

En outre je souffre de l’éléphantiasis depuis une année. Je marche en le tirant mon pied droit et à l’aide du bâton. Depuis 2010, je souffre des chiques aux pieds, moi et mes trois enfants. Bien que la maison où on vivait fût carrelée, nous avions des chiques aux orteils, tout autour des pieds, aux doits des mains. Il suffisait d’enlever une chique pour en retrouver trois ou quatre dans le même trou le lendemain. Mes enfants ne portaient plus les souliers ni les babouches, ils marchaient pieds nus.

Leurs germes sursautaient aux carreaux ; le troisième de mes enfants en avaient jusqu’aux fesses et à  l’anus. Nous étions surnommés « famille des chiques ».

Notre souffrance était surtout la nuit. Dès le soir, on ressentait une forte douleur surtout aux orteils au point même de pleurer. C’était comme si les orteils étaient exposés au feu. On était obligé de  prendre la position couchée et les pieds posés contre le mur pour se gratter contre le mur afin de sentir un soulagement. On dormait difficilement.

Nous avons été dans plusieurs églises où les pasteurs ont prophétisé que c’étaient les voisins qui étaient à la base de notre malheur et nous ont orienté : les uns nous ont donné de l’huile, ont appliqué la terre sainte sur les chiques et dans d’autres églises on a bu de l’eau purifiée, appliqué du sel sacré sur les chiques, sans solution. J’ai consulté un prêtre qui a fait beaucoup de prières mais qui n’a pas non plus réussi à nous guérir. Finalement j’ai été les tradi-praticiens  qui nous ont fait consommer plusieurs recettes traditionnelles mais il n’y avait pas toujours de solution.

En parlant de la maladie,j’ai souffert de l’éléphansiasis depuis juillet de l’an passé. Le pied droit était gonflé. Je ne pouvait pas le soulever facilement. Je marchais en ntrainant le pied, à l’aide d’un baton. Je ne portais pas la babouche. En outre, moi-meme je degageais une odeur de cadavre au point d’incomoder les autres personnes. Meme mon mari ne supportait plus ma presence à coté de lui pendant longtemps.

Un jour j’ai fait un reve où j’ai vu ma gra      d mlère maternellr me dire: “tu dois te rendre au quartier Kingasani, j’ai payé les minervals dans une école pour tes études”. Je n’avais pas compris le sens de ce reve mais quelques jours après,j’ai fait des forttes fièvres et j’étais obligé de me rendre  en famille à Kingasani pour le traitement. En y arrivant , j’ai trouvée ma cousine EVE guérie de sa maladie de demence. La cousine et la tante m’ont parlé des miracles de l’Eglise messianiques et sans hésitation,j’ai accepté de m’y rendre.

 En écoutant les enseignements de Meishu-sama, je  me suis demandé si cette Eglise n’était pas la nouvelle école dont la grand mère avait parlé en reve et où elle avait  payé pour moi les frais de minervals.J’ai été reçue par le missionnaire qui m’a d’abord expliqué que les souffrances que je traversais étaient des manifestation de mes ancetres et ensuite m’a orienté de: -recevoir au moins 10 johrei par jour, moi et mes trois enfants;-Faire la reflexioin profonde,-faire la pratique de sonen quotidiennement,-faire le nettoyage dans la maison et dans la salle du johrei center,-disposer d’un  potager à domicile.

Je me suis efforcée avec mes enfants à recevoir quotidiennement ; j’ai fait la reflexion profonde avec le missionnaire, les missionnaires sont venus faire le nettoyage dans la maison que j’occupais et on a fait le potager à domicile. Je faisais également la pratique de sonen chaque jour.

En écoutant les expériences des autres personnes, je me suis dis, moi aussi j’ai eu de l’espoir que vais avoir une solution à mes problèmes.

En accomplissant ces orientations, j’ai vecu les changements:

  1. Au toisième jour de la reception du johrei,nous sommes rentrés à la maison. La tante avais déjà préparé à manger mais nous nous nsommes dits,reposons-nous un peu avant de manger. C’était vers 19 heures. Curieusement nous n’avons pas compris comment nous nous sommes endormis pour nous reveiller à 6 heures. En nous reveillant j’ai demandé aux enfants : est-il vrai que nous nous sommes endormis jusqu’au matin sans gratter les orteils contre le mur?

Les enfants ont repondu:si maman ! on a dormi sans manger et calement sans souffrances de nos chiques! C’était étrange pour nous de nous endormir si calemement! Je me suis étonné: je n’ai jamais vu ce genge d’église;dans si peu de temps on trouve un sommeil tranquile!

Je suis rentré à l’eglise rencontrer le missionnaire pour lui raconter que nous avons dormi sans nous gratter les orteils contre le mur. Il m’a orienté de faire une offrande de remerciement pour la grace du sommeil.

Comme je n’avais rien, jai vendu mon colan à 1 $. Ce jour là mon enfant avait faim mais j’ai pris la decision d’accomplir l’orientation.

  1. Les chiques et leurs germes ont disparu vraiment de nos pieds et les enfants ont commencé à porter les chaussures.
  2. L’odeur que sortait de mon corps n’existe plus. Tout le monde dit: on ne sent plus l’odeur de ton corps, tu as changé! Tu utilises quel produit.

Je reponds souvent: rien que le johrei de l’Eglise Messianique que m’a liberée.

Quand j’ai vecu cela, je me suis engagé à faire le nettoyage dans la parcelle de l’Eglise chaque jour.

  1. Quand je tombais malade, le mari ne me suivais jamais dans ma famille pour en savoir plus. Mais pour la première fois, il est venu me visiter.
  2. Quand il est arrivé, en voyant ce changement sur mon corps, il ne faisais que m’admirer des yeux pendant des cheveux aux orteils. Étonné, il me demanda: il n’y a plus de chiques aux pieds! Pas non plus d’odeur du corps! Tu as commencé à prier où !

Je lui ai repondu: dans l’Eglise Messianique.

Il a repliqué: cette église est puissante! Elle a le pouvoir de mettre fin aux souffrances des gens? Quelle pratiques ont t-ils fait pour eliminer les chiques et l’odeur du corps?

Je lui ai dit: seulement lever la main. Il me dit: je vais aussi la chercher! Ce n’est pas possible.

Après il m’a remis 35 $. Je suis allé à l’eglise pour remercier avec la moitié.

  1. Le pied malade est devenu très leger. J’ai abandonné le baton. Je marche seul avec espoir que ça sera guéri.

J’ai la paix car je ne souffre pas. J’ai l’affection de mon mari.j’ai la confiance de mon entourage et je n’ai plus honte de rester à coté des autres.

Ces miracles demontrent la superioriorité de la force de l’eglise Messianique Mondiale et que elle est un bon chemin pour le salut de l’humanité.

Mon compromis est de devenir membre pour participer au salut de l’humanité

Et acheminer les autre s personnes qui ont de la souffrance.

90 Views

Partilhar amor

Procura mais alguma coisa?

Relacionados:

Ensinamento do dia
Reminiscência do dia
Ensinamento | Estudo Diário