Conférence – Culte Mensuel de Gratitude – Juillet 2020

Culte Mensuel de Gratitude  de Juillet

5 juillet 2020

Salutations du Président de l’Église Messianique Mondiale en Afrique

Révérend Claudio Cristiano Leal Pinheiro

 

Bonjour à tous!

Tu vas bien?

Merci beaucoup pour votre participation à notre service en ligne avec le siège!

Je tiens à vous remercier, du fond du cœur, pour tous les efforts que vous avez faits en faveur de l’expansion de Johrei et des enseignements du Messie Meishu-Sama à travers l’Angola et sur notre cher continent africain! Pour l’effort fait également par nos missionnaires qui sont en Russie et à Cuba. Beaucoup de force et nous sommes ensemble avec les messianiques du monde entier, centrés sur nos sols sacrés du Messie Meishu-Sama afin que nous puissions emmener Johrei et ses enseignements à toute l’humanité! Merci beaucoup et bon service de gratitude en juillet pour vous tous!

Je vous présente mes excuses pour les problèmes techniques que nous avons rencontrés. Nous voulions transmettre directement au moins la première partie de la prière depuis le siège. Pendant le processus, tout allait bien, mais tout à coup, il s’est écrasé sur Internet. Je pense que l’image a gelé, alors je m’excuse encore pour le dérangement. Nous chercherons à améliorer et à voir des alternatives pour que cela ne se reproduise plus.

Cependant, le plus important est que nous puissions prier en harmonie avec notre siège en Afrique et remercier tout ce qui s’est passé pendant le mois de juin. Je tiens à vous remercier infiniment pour tout votre soutien dans l’adoration du paradis terrestre et pour que nous puissions recevoir aujourd’hui la force de remplir notre mission au cours de ce mois qui vient de commencer.

 

La lumière du Dieu suprême et du Messie Meishu-Sama

Grâce à Meishu – Sama, nous pouvons recevoir de nombreuses expériences de foi qui se produisent. Il y a des centaines de rapports, de miracles, de profonds changements dans la vie des gens dans tous les pays. J’ai partagé les services quotidiens du matin et de l’après-midi. De nombreux changements nous montrent que nous sommes sur la bonne voie, que la lumière de Johrei s’intensifie chaque jour. Les réponses sont plus rapides et cela dépend de plus en plus de notre travail intérieur!

Il y a quelques jours, j’ai reçu un rapport qui s’est produit en République du Bénin, où notre église a pu reprendre des activités suspendues en raison de la détention. Une dame est allée pour la première fois visiter l’église au début du mois de juin avec son fils, un bébé de deux (2) ans qui ne marchait ni ne rampait. Elle a assisté au service, a reçu beaucoup de Johrei pendant la marche avec le bébé. Il aimait l’église et rentrait à la maison. Quand il est arrivé, il a mis le bébé sur le porche et est entré pour faire certaines choses et quand il est revenu, le bébé était parti. Elle était désespérée et se demandait où était son fils et quand elle est allée voir le bébé, elle était dans la maison voisine en train de jouer avec les autres enfants. Ce jour-là, l’enfant a pu ramper et marcher pour la première fois de sa vie après avoir reçu Johrei! A vous de voir comment la lumière de Johrei devient de plus en plus intense!

En Angola, nous avons eu une habituée qui a vu son voisin en grande détresse. Le voisin a également un bébé de deux (2) ans et depuis l’âge de neuf (9) mois, cet enfant a commencé à pleurer tous les jours à 21 h et ne s’est arrêté qu’à 5 h. Notre servante, voyant les miracles qu’elle recevait déjà dans notre église, s’est approchée du voisin et a parlé de l’église. Il a pris la fleur, a vécu avec la famille et a placé une fleur à côté du lit de l’enfant. A partir de cette nuit, l’enfant a cessé de pleurer car il pleurait depuis l’âge de 9 mois! Cela nous montre également la force de la fleur au quotidien!

Tout ce qui est connecté au Dieu suprême et au Messie Meishu – Sama émet de la lumière! Cette lumière purifie les imperfections, les nuages ​​spirituels qui génèrent la maladie, la pauvreté et les conflits. Ensuite, vous avez entendu des miracles avec Johrei et des miracles avec la fleur que le préposé a prise.

Nous avons également eu une expérience récente en Angola, d’une missionnaire qui, dans cette phase de confinement, son frère a été hospitalisé dans un état grave. Sa nièce a fait une chute qui a causé un problème à la colonne vertébrale et elle n’a pas pu se tenir debout ni marcher parce qu’elle souffrait tout le temps. Notre missionnaire a participé quotidiennement aux services, écoutant les expériences sur les pratiques de base et elle a réfléchi: «Je pratique ce qui est orienté, mais je ferai plus pour étendre le jardin! Je m’occuperai de mon jardin et porterai cette pratique à d’autres personnes aussi! ». Elle et sa famille ont commencé à parler aux voisins de cette phase que nous traversons, de la sécurité alimentaire et de la décision de manger des aliments sains afin de renforcer notre système immunitaire et ont commencé à cultiver des jardins dans son quartier. Les voisins se sont mobilisés, ont commencé à aider et elle a réussi à faire dix (10) jardins dans les maisons des voisins! Il a commencé à ramasser des boîtes de lait et de vin, à couper et à faire des semis. Il a fait quarante-cinq (45) plants d’arbres, a commencé à offrir et à planter dans le quartier. Les voisins ont également commencé à s’engager et ont généré ce mouvement. Elle l’a fait pour remercier son frère et sa nièce de la purification et, comme elle l’a fait, le frère a réussi à récupérer, il a été libéré et la nièce a également commencé à se remettre de façon satisfaisante de la sévère purification qu’elle subissait dans la colonne vertébrale!

L’enseignement que nous avons entendu aujourd’hui, du livre «Pão ours de dia dia», un volume unique, une version brésilienne du chapitre sur la foi, a été précédé d’un poème de Meishu –Sama. Comme je vous l’ai déjà dit, tous les poèmes Meishu-Sama sont aussi des enseignements, il est donc important d’étudier attentivement les poèmes, les textes, les conférences et les magazines. Ce poème dit:

«Illuminé par la lumière de Dieu, l’homme peut vivre sans difficultés, même dans un monde de ténèbres éternelles!

«Comme l’objectif de notre Église est la construction du paradis terrestre, chacun de nous doit d’abord créer le paradis dans sa propre maison. Pour cela, chacun doit rendre son esprit paradisiaque. Avoir un esprit paradisiaque signifie n’avoir aucune souffrance. Donc, si la ruée est une souffrance, une souffrance parce que les choses ne vont pas bien, c’est aussi une situation infernale. Par conséquent, nous devons à tout le moins nous débarrasser de la souffrance. Pour cela, le meilleur moyen est de le régler par le sentiment de gratitude, c’est-à-dire de ne pas créer l’enfer à l’intérieur du cœur. Nous devons prêter attention au fait que les religions considèrent encore aujourd’hui la souffrance comme bénéfique. Même le christianisme, une religion qui s’est répandue dans le monde entier, s’est pratiquement développé à travers la souffrance. Avec les hommes ordinaires, ils ont ce fait gravé dans leur esprit, même s’ils deviennent membres de notre Église, ils sont incapables de se déconnecter de cette idée. »

Tout ce que j’ai écrit ci-dessus est dû au fait que le monde était à l’âge nocturne, c’est-à-dire que le monde était infernal. Pour cette raison, même si la personne devenait un adepte exemplaire de la foi, elle ne pourrait pas échapper aux souffrances infernales. Maintenant, cependant, alors que la nuit dit au revoir et que le monde devient le jour, c’est notre Église qui donnera des conseils sur la construction du paradis terrestre. À cette fin, nous devons nous efforcer de construire le paradis dans nos cœurs, afin que l’enfer n’ait pas la possibilité de s’y installer.

Ainsi, pour que nous soyons illuminés par la lumière de Dieu et pour vivre sans difficulté même dans un monde d’obscurité éternelle, nos cœurs doivent être remplis d’un sentiment de gratitude! Le sentiment de gratitude est ce qui nous relie au Dieu suprême et nous permet d’être illuminé par sa lumière et de pouvoir vivre sans difficultés même avec tout ce qui se passe avec notre planète aujourd’hui. Vous pouvez voir dans les deux expériences que nous avons entendues. Félicitations aux sœurs Bernarda de Benguela et Cristina de São Tomé et Príncipe! Merci beaucoup pour les merveilleuses expériences qui ont été lues aujourd’hui!

Les deux expériences nous montrent comment la gratitude a permis à la fois de transformer des situations graves qu’ils ont vécues en situations positives dans leur vie et de changer le destin de leurs familles. Je vous cite toujours la conférence que Meishu-Sama a donnée quand il a fondé notre église le 1er janvier 1935. Il a donné une conférence intitulée «Construire le monde de la grande lumière». Un extrait de cette conférence se lit comme suit: «Le monde est composé de pays, les pays sont constitués de villes, les villes par familles et les familles par individus. Nous pourrons sauver le monde, en sauvant sa plus petite partie, qui est l’individu. L’individu est sauvé et perfectionné, ainsi sa maison est sauvée et perfectionnée et cela se développe à travers la société! ».

Ainsi, même en recevant un miracle avec Johrei, vous pouvez le voir dans l’expérience de Sœur Bernarda de Benguela, sa vie a commencé à changer, le conflit s’est amélioré, elle a commencé à s’améliorer en tant que régulière, même matériellement.

Plus tard, la présomption a été battue: «Je n’ai plus à y aller! L’église est loin, je n’ai pas besoin de la dédier! » et les problèmes ont empiré. Puis elle le regrette, réfléchit, se remet à dédier. L’individu est sauvé et perfectionné. La voie de notre amélioration est la gratitude envers Dieu! C’est reconnaître que tout ce que nous avons vient du Dieu suprême, principalement notre plus grand trésor qui est la vie! Quand nous commençons à cultiver ce sentiment, tout change, notre perspective change et alors nous pourrons avoir une réelle amélioration. Nous pourrons améliorer, évoluer, travailler notre intérieur. Mais, sans cet éveil à la gratitude, nous ne pourrons pas nous améliorer et nous ne pourrons pas changer l’image de notre famille, encore moins de la société. Par conséquent, nous étudierons bien cet enseignement au cours du mois de juillet. Nous recherchons notre amélioration personnelle, en commençant par cultiver le sentiment de gratitude.

Sœur Bernarda s’est réveillée, est devenue membre et a commencé à se consacrer. Elle a eu ce conflit avec son beau-frère et incroyablement, après le dévouement du ménage que nous avons eu, elle a vécu cette merveilleuse expérience!

Elle a indiqué qu’elle avait participé au nettoyage et lorsqu’elle est rentrée chez elle, elle a trouvé son beau-frère, qui s’est excusé auprès d’elle. Puis, elle a découvert qu’il était le directeur de l’école où elle venait de participer au ménage! En d’autres termes, elle a nettoyé l’endroit auquel il est connecté, nettoyé les nuages ​​qui généraient le conflit entre eux.

En japonais, il y a une phrase qui dit: «Les ordures que nos yeux voient, ce sont les ordures qui sont dans notre cœur!». En d’autres termes, quand nous voyons ce que nous nettoyons, c’est comme si nous l’avions nettoyé en nous aussi. Par conséquent, nous devrions faire le ménage à la maison avec le sentiment que «je nettoie avec ma famille, mais nettoie mon intérieur!».

Le dévouement est le moyen pour nous de nous élever et de grandir de plus en plus!

Le dévouement est synonyme de gratitude! “Je dédie, mais, je ne vois rien!”. Si vous vous consacrez à voir quelque chose, vous ne vous consacrez pas avec gratitude, vous faites un échange avec Dieu! Si vous pensez «Je dédie et je ne vois rien!», Cela signifie que vous ne dédiez pas! Nous tenons à remercier.

Nous avons également entendu l’expérience de Sœur Cristina de São Tomé, qui, en tant que mère qui soutient la maison, a commencé par dire ceci: «Le salaire ne couvre pas toutes les dépenses, comment sera Meishu-Sama?». Les gémissements ont commencé, mais il a également commencé à participer aux services quotidiens. En écoutant les expériences de foi, en recevant la lumière du Siège de l’Afrique, en écoutant les enseignements du Messie, il a gagné en force et est devenu plus calme. Elle a commencé à approfondir les pratiques de base de chez elle, de l’église, puis, de manière inattendue, pour la première fois de sa vie, les membres de la famille qui sont à l’étranger lui ont envoyé une allocation, ainsi que sa mère. Il a commencé à avoir une abondance qu’il n’avait pas auparavant avec son salaire.

Nous devons comprendre que tout vient de Dieu! Lorsque nous sommes connectés à Dieu, il semble que les portes se ferment et ouvrent les autres, mais nous devons garder ce sentiment de gratitude vivant dans nos cœurs. Se souvenant toujours que, ce qui semble mauvais, lorsque nous rendons grâce, nous nous qualifions pour recevoir une meilleure situation.

Dans l’un des rapports que j’ai reçus de notre église au Mozambique, l’un de nos centres il y a quelque temps avait des problèmes de fourmis. Autant que nous avons tout réparé, les fourmis n’ont pas disparu. “S’ils sont ici, il y a une cause, une raison que nous devons découvrir!” Récemment, dans cette région, il y a eu une invasion de chenilles qui mangeaient le maïs de la plupart des producteurs. La plupart d’entre eux ont perdu leur production de maïs, mais à notre pôle, le maïs poussait très bien. Les chenilles ne sont pas entrées dans notre pôle, savez-vous pourquoi? Les fourmis ont mangé les chenilles et notre maïs était protégé! Allons! Si les fourmis n’étaient pas là, nous aurions perdu toute la production de maïs!

Autrement dit, nous recherchons la Volonté de Dieu derrière tout ce qui se passe. Nous cherchons ce que nous devons apprendre, ce que nous devons améliorer!

C’est avec ce sentiment que je voudrais, avec vous, consacrer au cours de ce mois de juillet, pour commencer à préparer le service annuel des ancêtres le 2 novembre.

Expériences de foi

Nous allons continuer à approfondir ce que nous faisons, Johrei, en enseignant, nous allons essayer d’enregistrer nos expériences de foi, de les envoyer au siège de l’Afrique.

N’ayez pas honte de parler de vos expériences de foi car pour que nous gardions la gratitude dans nos cœurs, nous devons rapporter les miracles à Dieu, aux gens, pour écrire nos expériences de foi et ensuite nous y consacrer à nous soucier du bonheur des autres. Si nous pratiquons une foi juste pour résoudre nos problèmes et ceux de notre famille, nous ne pourrons jamais maintenir vivante la flamme de la gratitude pour Meishu-Sama pour avoir sauvé ma vie, changé la vie de ma famille.

Par conséquent, consacrez-vous à rendre les autres heureux en prenant Johrei, en prenant la fleur, en prenant l’agriculture naturelle, en prenant les enseignements du Messie Meishu – Sama.

Nous cultiverons une foi qui nous connecte de plus en plus avec le Dieu suprême et le Messie Meishu – Sama, qui nous permet d’être de véritables constructeurs et habitants du paradis.

Pour cela, nous devons commencer à avoir un style de vie avec des pratiques du jour, avec des pratiques du paradis! Et le premier point, la première étape est de garder la gratitude dans notre cœur afin que nous puissions être constamment éclairés par la lumière de Dieu et pouvoir vivre sans difficultés majeures, même au milieu des turbulences que traverse notre planète.

Ce sont des turbulences qui, nous le savons, vont s’intensifier dans un proche avenir, que Meishu-Sama a clairement indiqué à nous tous.

L’important est «Comment est-ce en nous, comment faisons-nous face à tout! «Et ne pas perdre notre concentration. Notre objectif est de servir, de participer à la construction du Paradis.

Nous devons remercier les purifications, approfondir ensemble dans les pratiques de base de la foi et de notre foyer, porter cela au plus grand nombre possible.

Nous avons observé dans les expériences de foi, qu’à partir du moment où nous commençons à approfondir ce qui est fondamental de la maison, c’est-à-dire à Johrei, lire les enseignements, participer aux offices du matin et du soir, nettoyer la maison, fleur, et l’agriculture, nous attirons les gens! Des membres éloignés reviennent, de nouvelles personnes arrivent, des miracles se produisent dans leur vie. C’est ce que Meishu – Sama a dit lors de la conférence lorsqu’il a fondé notre église: «L’individu est sauvé et s’améliore, donc votre maison sera également sauvée et améliorée. Et cela s’étendra à la société! ».

Nous en avons fait l’expérience dans notre vie quotidienne, de plus en plus à travers le monde, grâce au Dieu Suprême et au Messie Meishu-Sama.

Encore une fois, merci beaucoup, du fond du cœur! Félicitations pour le service mensuel en juillet! Bonne mission et bonheur à vous et à vos familles!

 

Merci à tous!

 

87 Views

Partilhar amor

Procura mais alguma coisa?

Relacionados:

Ensinamento do dia
Reminiscência do dia
Ensinamento | Estudo Diário